Ensemble et Engagé·e·s pour gentilly

Patricia Tordjman 2020

Il joue les chevaliers blancs

M. CRESPIN ET DES VOTES QUI SIGNENT UN ENGAGEMENT A DROITE

Il joue les chevaliers blancs, il tente, à l’heure des élections, de se refaire une virginité, et promet monts et merveilles. Mais les Gentilléen.ne.s n’ont pas la mémoire courte. Ils.elles n’oublient pas les prises de position et votes de M. Crespin lorsqu’il était encore, il y a peu, conseiller municipal, appartenant au groupe de droite Gentilly Entente – avant de s’en détacher, opportunément, le temps d’une campagne électorale. Quelques exemples, parmi tant d’autres, glanés au fil du dernier mandat.

- La Maison des familles ? Pour financer ce lieu de soutien à la fonction parentale, la ville passe une convention avec la CAF du Val-de-Marne. M. Crespin, avec Mme Bertrand et Gentilly Entente, vote contre.

- L’encadrement des loyers ? Ce nouveau dispositif légal permet – on l’a vu à Paris notamment - d’enrayer la flambée des loyers. La mairie de Gentilly se propose de l’expérimenter. M.Crespin vote contre.

- Pour permettre la réhabilitation de la cité Frileuse, la ville veut donner sa garantie afin qu’OPALY puisse faire l’emprunt nécessaire ? M. Crespin vote contre.

- La réouverture de la Bièvre à Gentilly? Le conseil municipal lance une enquête publique afin de l’autoriser. M. Crespin vote contre.

- Les actions de solidarité internationale menées par la ville ? M. Crespin n’aime guère non plus. Il a ainsi, entre autres, voté contre des conventions visant à financer une aide à l’accès à l’eau et à l’assainissement dans la commune malienne de Duguwolowwila, avec laquelle Gentilly est jumelée. Contre aussi une subvention à l’association Les Etincelles pour l’aménagement d’une école en Haïti.

- La culture ? M. Crespin vote contre une aide financière à la compagnie de théâtre Plateau 31/Cie Mack et les gars.

Le mot du Croquant 1
23.8 KB
Le_mot_du_Croquant_1.pdf

Téléchargez le premier mot du croquant